Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 14:42

M. Marc Dolez s'inquiète auprès de M. le secrétaire d'État chargé des transports du projet de la SNCF d'abandonner le trafic des wagons isolés. Les conséquences directes et immédiates (9000 emplois de cheminots supprimés, 1,5 million de camions supplémentaires) se traduiraient notamment par la fermeture pure et simple du triage de Somain, dans le Nord, de ses ateliers, de son dépôt, soit 400 emplois sur le site, sans compter les emplois induits. Si ce nouveau plan de dépeçage de la SNCF devait être avalisé par les pouvoirs publics, des pans entiers du territoire ne seraient plus desservis par le rail en matière de transport de marchandises. C'est pourquoi l'État doit prendre ses responsabilités afin que, conformément aux objectifs définis par le Grenelle de l'environnement, ne soit pas abandonné un mode de transport non polluant, économe en énergie, avec un haut niveau de sécurité, qui finance ses propres infrastructures. Il lui demande, en conséquence, de lui indiquer s'il entend prendre dès maintenant toutes les dispositions nécessaires pour que le fret SNCF puisse continuer d'exister et se développer.

(Question écrite publiée au journal officiel du 22 septembre 2009.)

Partager cet article
Repost0

commentaires