Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 08:49
              Je ne me présenterai pas aux prochaines élections municipales car je suis un ferme partisan du mandat unique pour les parlementaires.
 
            Le mandat unique est, en effet, indispensable pour que le parlement joue pleinement son rôle et il constitue une mesure clef de la nécessaire rénovation de notre système politique.
 
            Dans la pratique, je l’ai mesuré au fil du temps, le mandat de parlementaire m’apparaît totalement incompatible avec celui de maire d’une ville comme Douai ou avec celui de président du conseil général (ou régional).
 
            C’est la position que je défends depuis plusieurs années au sein du Parti Socialiste.
 
            C’est aussi, et je m’en réjouis, la position que celui-ci et ses candidats ont officiellement défendue lors des dernières élections présidentielles et législatives.
 
              En décidant de ne pas me présenter aux prochaines élections municipales, je choisis donc de mettre mes actes en accord avec le discours.
 
            Car il y aurait un réelle hypocrisie à suspendre l’application du mandat unique au vote hypothétique d’une loi et donc à la renvoyer à une date indéterminée.
 
            Je ne crois pas qu’une organisation politique puisse avoir des pratiques différentes de ce qu’elle prône pour la société. C’est une question de crédibilité.
 
            En  prenant  aujourd’hui  cette  décision  et  après  avoir  conduit la liste municipale à 4 reprises depuis 1983, je souhaite aussi favoriser le renouvellement des responsabilités et organiser le relais des générations.
 
            Je ne serai pas pour autant absent de la campagne des municipales et j’apporterai tout mon soutien à l’équipe qui sera constituée pour, je l’espère ardemment, rassembler toute la gauche.
 
 
________________
Partager cet article
Repost0
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 16:19
            Avec Jean SAVARY, mon suppléant, je remercie chaleureusement les 26193 électrices et électeurs qui, avec 62,19 % des suffrages exprimés nous ont offert une superbe victoire.
 
            Nous enregistrons une progression de 2, 21 % par rapport à 2002 et les électeurs nous ont placés en tête dans toutes les communes.
 
            J’y vois la reconnaissance de l’action menée sur le terrain et un formidable encouragement à poursuivre ma tâche.
 
            Fort de cette confiance renouvelée, je continuerai à défendre avec détermination les intérêts du Douaisis et de ses habitants, notamment pour favoriser l’emploi et faire reculer le chômage.
 
            A l’Assemblée Nationale, comme je m’y suis engagé, je soutiendrai toute proposition allant dans le sens du progrès et de la justice sociale, je m’opposerai à tout recul social ou démocratique, à toute mesure créant de nouvelles inégalités.
 
            Je prendrai enfin toute ma part à la reconstruction de la gauche qui doit maintenant tirer toutes les leçons de ses nouvelles défaites de 2007.
 
 
 
 
_____________________
Partager cet article
Repost0
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 15:30

        Avec 16509 voix et 38,54 % des suffrages exprimés, dans un contexte national difficile, les électrices et électeurs de la 17ème circonscription m’ont nettement placé en tête de tous les candidats au premier tour.

 

         C’est un bel encouragement à poursuivre mon action et avec Jean SAVARY, mon suppléant, je les en remercie chaleureusement.

 

         Les forces de Gauche et de progrès sont en progression et largement majoritaires, les conditions sont réunies pour qu’une dynamique de rassemblement permette la victoire au second tour.

 

         Oui, dimanche prochain, pour battre la droite, rassemblons-nous toutes et tous, dans notre diversité et autour des valeurs de la République, pour le progrès et la justice sociale, la dignité humaine et la paix.

 

         Face au danger d’une concentration excessive des pouvoirs, réagissons tous ensemble pour garantir la cohésion du pays, l’impartialité de l’Etat et le pluralisme de notre démocratie.

 

         J’invite aussi celles et ceux d’entre vous qui se sont abstenus au premier tour à nous rejoindre.

 

         Réélu Député, je remplirai mon mandat avec la même détermination, la même disponibilité et le même enthousiasme.

 

         En toutes circonstances et chaque fois que nécessaire, je ferai entendre la voix du Douaisis et défendrai les intérêts de ses habitants.                                                    

 

         A l’Assemblée Nationale, je soutiendrai toute proposition allant dans le sens du mieux-être et de la solidarité, je m’opposerai à tout recul social ou démocratique, à toute mesure créant de nouvelles inégalités.

 

         Ce dimanche 17 Juin, aucune voix ne doit manquer pour faire barrage à la Droite, pour faire gagner la Gauche et pour que vive le Douaisis !

 
 
_____________
Partager cet article
Repost0
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 16:24
17ème Circonscription
            _____                                                                                               
 
Déclaration de Marc DOLEZ, Député,
candidat du Parti Socialiste aux élections législatives
 
 
            En 2002, les électrices et les électeurs de la 17ème circonscription m’ont confié le mandat de les représenter à l’Assemblée Nationale et, chaque jour pendant ces 5 années, je me suis efforcé d’être digne de cet honneur et de cette responsabilité.
 
            Avec leur soutien, je suis prêt à poursuivre ma tâche, avec la même conviction et le même enthousiasme.
 
            C’est pourquoi, les 10 et le 17 juin prochains, avec Jean SAVARY, maire de Monchecourt, mon suppléant, je solliciterai à nouveau leurs suffrages.
 
            La campagne des présidentielles n’a pas vraiment apporté, loin s’en faut, de réponses concrètes aux principales préoccupations des Français.
 
            Quelles mesures pour revaloriser le pouvoir d’achat, garantir les retraites, s’opposer aux délocalisations et aux licenciements boursiers, assurer à chacun le droit à l’emploi, au logement, à la santé, à l’éducation ?
 
            La crise sociale et politique que traverse le pays exigerait pourtant un changement profond de politique tirant toutes les leçons du passé et s’appuyant sur les valeurs fondamentales de la République : la Liberté, l’Egalité, la Fraternité, la Solidarité, la Laïcité.
 
            Or, les orientations du nouveau président de la République, qui se situent dans la continuité de la politique menée depuis 2002, vont accroître encore les déchirures du tissu social et renforcer les inégalités.
 
            C’est pourquoi il importe que, dans la nouvelle Assemblée Nationale, la gauche soit la plus forte possible.
 
            Au cours de la campagne électorale,  en particulier lors de réunions publiques que je tiendrai dans chaque commune, je reviendrai dans le détail des propositions que je préconise pour relancer la croissance, revaloriser le travail, les salaires et les retraites, faire reculer le chômage et la précarité, préserver notre système de protection sociale, défendre et renforcer les services publics, construire une République plus démocratique et plus citoyenne.
    
            Fort de la confiance renouvelée des électrices et des électeurs de la 17ème circonscription, je remplirai mon mandat avec la détermination et la disponibilité qu’ils me connaissent.
 
            A l’Assemblée Nationale, je m’opposerai à tout recul social et tout recul démocratique, je soutiendrai toute mesure allant dans le sens du progrès et de la justice sociale.
 
            Je veillerai au respect du vote des Français, le 29 mai 2005, refusant le projet de constitution européenne.
 
            Réélu Député, je continuerai inlassablement à défendre les dossiers du Douaisis et les intérêts de ses habitants ; Chaque fois que nécessaire, en étroite liaison avec les élus et toutes les forces vives de l’arrondissement, je continuerai à faire entendre la voix du Douaisis partout où cela sera utile.
 
 
 
 
_______________
Partager cet article
Repost0